موقع الدروس الشاملة لكل المستويات الدراسية

أرشيف المدونة الإلكترونية

الأربعاء، 19 مايو، 2010

Les réponses à éviter et Des réponses possibles dans l'entretien

Quels sont vos centres d'intérêt ?

Les réponses à éviter
Monomaniaque • "C’est une question difficile… je n’ai pas vraiment de centres d’intérêts… en dehors de mon travail qui me passionne."
Dilettante • "J’aime bien lire des livres… j’aime bien aussi aller au cinéma. »

Des réponses possibles

Si vous n’avez pas beaucoup d’expérience professionnelle, ce sont vos centres d’intérêts qui permettront au recruteur de mieux déceler votre potentiel. Il existe autant de réponses que d’activités : l’essentiel étant toujours de décrire ce que vous faites et d’indiquer ce que cela vous apporte ! Nous vous proposons plusieurs exemples commentés pour souligner l’interprétation qui peut être faite de ce que vous avancez.

Activité sportive collective • "Je pratique le base-ball depuis cinq ans. J’ai réellement découvert et apprécié ce sport à l’occasion d’un séjour au Canada. À mon retour, je me suis renseigné(e) sur les possibilités de le pratiquer en France. Je fais partie d’un club au sein duquel j’exerce également un rôle d’entraîneur. Je suis présent sur le terrain tous les dimanches et je m’occupe aussi de la gestion quotidienne du club. J’aime avant tout prendre des responsabilités et avoir des objectifs à atteindre. Et puis j’apprécie de vivre en groupe des victoires et des déceptions."

Activité sportive individuelle • "Je pratique le ski depuis mon plus jeune âge et j’ai un assez bon niveau. Bien sûr, il m’est difficile de partir plus d’une semaine à dix jours par an. Mais, cette semaine hors du temps me fait du bien. J’apprécie de pouvoir me couper totalement des réalités quotidiennes pour vivre pleinement au rythme de la montagne. Selon les cas, je skie seul(e), au contact des grands espaces, ou bien avec des amis, plus dans un esprit de compétition cette fois."

Quelles sont vos qualités ?

Les réponses à éviter
Passe-partout : "Je suis dynamique et très motivé(e)", c’est le minimum qu’on puisse attendre d’un candidat à l’emploi ! Si vous êtes réellement dynamique, prouvez-le par des actions telles que la prise d’initiatives, l’implication dans un projet ou encore le déblocage d’une situation.

Des réponses possibles
Il n’est pas facile d’avoir l’air modeste lorsqu’on s’envoie des fleurs. Pour rester neutre, commencez vos phrases par "on dit de moi que je suis…", "on me reconnaît des qualités de…", etc. Évitez également l’utilisation d’adverbes tels que "peu" ou "très", qui indiquent justement que vous êtes "peu sûr" ou "très sûr" de vous.
- "Je n’ai certes pas encore beaucoup d’expérience, mais ça ne m’empêche pas d’être quelqu’un de mature. En tout cas, j’ai apprécié d’avoir eu des responsabilités durant mes stages et d’avoir pu montrer mes compétences."
- "Je pense avoir le contact facile. En tout cas, lorsque je suis en société, je n’ai aucun problème pour lier connaissance avec des personnes que je ne connais pas."
- "Je suis quelqu’un d’enthousiaste. Je me passionne pour ce que je fais et en général, je fédère les gens qui m’entourent. C’est, en tout cas, ce que j’ai eu l’occasion de constater dans le cadre familial et amical et également au cours de mes stages."
- "Je sais prendre du recul. En tout cas, je parviens assez facilement à avoir une vision d’ensemble sur un projet et à définir précisément quels vont être les points forts et les points faibles."
- "Je suis consciencieux (se). J’aime que le travail soit bien fait et s’il le faut, j’y consacre le temps nécessaire, quitte à travailler un peu plus tard le soir."
- "Je suis réactif (Ve) et organisé(e). Lorsque j’ai beaucoup de travail, j’arrive assez facilement à établir une liste des priorités afin de régler les problèmes un par un et surtout d’éviter de prendre du retard."

Quelle est votre principale caractéristique ?

Les réponses à éviter
Mal préparé • "Je ne comprends pas votre question."

Des réponses possibles
Vous vous sentez polyvalent(e) "Je me considère plutôt comme quelqu’un de polyvalent, capable de mener un projet de manière autonome, mais aussi de participer à une réalisation collective. Mes goûts sont aussi très éclectiques, j’aime les matières scientifiques, mais je ne déteste pas pour autant la littérature !"

Vous vous reconnaissez des caractéristiques • "Je pense être quelqu’un d’énergique et de dynamique. Lorsqu’il faut régler un problème ou mettre les bouchées doubles pour terminer un dossier, je réponds présent(e). C’est sans doute ce qui me caractérise le plus." • "On m’a souvent dit que j’avais de bonnes qualités relationnelles, c’est surtout, je crois, ce qui me caractérise."

Que pourriez-vous améliorer dans votre personnalité ?

Les réponses à éviter
Modeste • "Oh… pas grand-chose, je suis parfait(e)."

Des réponses possibles
- "Je pense pouvoir améliorer mon anglais."
- "Je ne suis peut-être pas assez extraverti(e). Dans un groupe, j’écoute plus que je ne parle, on me trouve ainsi plutôt réservé(e), ce qui n’est pas le cas. Je devrais m’exprimer davantage."
- "Quand je n’aime pas quelqu’un ou que je n’apprécie pas une situation, cela se voit immédiatement sur mon visage. Or, cela pourrait me rendre service parfois d’être moins émotif(ve)."
- "Je ne lis pas assez et c’est un tort. Mais j’ai l’intention de prendre des abonnements à divers magazines."
- "Je suis trop direct(e) et je me suis déjà rendu compte que les gens n’appréciaient pas forcément mes réparties…"

Êtes-vous ambitieux(se) ?

Des réponses possibles
- "Je pense être quelqu’un d’ambitieux. J’ai accepté un premier poste dans une région de l’est de la France avec l’objectif ensuite de pouvoir intégrer le siège parisien du groupe."
- "Oui, je crois. En tout cas, je mets tout en œuvre pour trouver un emploi à la mesure de mon ambition. Je recherche un poste qui me permettra de pratiquer couramment l’espagnol et je me déplace pour des entretiens qui se déroulent aussi bien en France qu’
en Espagne."
- "Je pense être ambitieux(se). Je crois que le fait d’être parti(e) pendant trois mois l’été dernier
aux États-Unis pour livrer des pizzas, dans le but avant tout d’améliorer mon anglais, en est une illustration."

Qu'est-ce qui vous fait avancer dans la vie ?

Des réponses possibles
Faites très attention à votre réponse, elle doit être en liaison avec l’entreprise dans laquelle vous postulez. S’il s’agit d’une PME qui ne peut pas vous offrir un salaire très important, évitez de dire que vous souhaitez avant tout gagner de l’argent. Si, à travers le discours du recruteur, vous avez compris que le poste n’est pas évolutif, n’insistez pas sur votre désir de progression, etc.
Apprendre : "Ce que j’aime avant tout, c’est inventer de nouvelles choses."
Gagner de l’argent : "J’ai envie de bien gagner ma vie."
Le goût pour les produits de la marque : "J’ai envie de travailler pour une entreprise dont j’aime les produits."
Prendre des responsabilités : "Le fait de pouvoir s’impliquer de A à Z dans un projet."
Être épanoui(e) : "La possibilité d’instaurer un échange entre ce que j’apporte à l’entreprise et ce qu’elle peut m’apporter."

Que ne supportez-vous pas ?

Réponse possible
"Je suis quelqu’un de franc et direct et je n’apprécie pas beaucoup le manque de transparence."

Quel est le dernier livre que vous avez lu ?

Des réponses possibles
"À vrai dire, je lis peu de romans, car je suis un(e) grand(e) consommateur (rice) de presse. Je consacre une demi-heure par jour à la lecture d’un quotidien et chaque semaine, je lis plusieurs magazines économiques comme les Échos, Alternatives économiques, le Nouvel Économiste et des revues financières comme Investir, le Revenu."
"Je suis en train de lire actuellement / je viens de terminer un roman de Stephen King : Sac d’os"

De quelle région êtes-vous originaire ?

Des réponses possibles
Vous n’avez pas bougé • Énoncez simplement les faits : "Je suis originaire de Bretagne, de Rennes plus précisément." • "Je suis né(e) à Strasbourg où j’ai effectué toutes mes études", etc.

Vous avez bougé • C’est plutôt positif, n’hésitez donc pas à raconter brièvement votre parcours : "Je suis né(e) aux Antilles, parce que mes parents qui sont fonctionnaires travaillaient là-bas. Ils sont revenus en Métropole quand j’avais six ans, et j’ai vécu jusqu’à l’âge de 12 ans à Amiens. Ensuite, mes parents sont partis à Montpellier où j’ai passé mon bac. Enfin, j’ai effectué toutes mes études supérieures à Bordeaux." • "J’habite Paris depuis une dizaine d’années, mais j’ai passé toute mon enfance en Bourgogne, pas très loin de Dijon", etc.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق

بحث هذه المدونة الإلكترونية

جارٍ التحميل...